Email et RGPD : Ce qui va changer en 2018
 

Email et RGPD : Ce qui va changer en 2018 | 2018, année du tout programmatique | WPA3 arrive pour renforcer la sécurité du WiFi | Google Search Console : découvrez la nouvelle version | Bonnes résolutions 2018 : des cours de code gratuits avec Codecademy | Facebook va privilégier les amis et la famille au détriment des marques et des médias | Tous les changements qui attendent les entrepreneurs à partir du 1er janvier 2018 | Relation-client : la proue du nudge-marketing | Quick Code : une sélection de formations gratuites pour les développeurs | Les nouvelles caractéristiques de la micro-entreprise en 2018 | Protection des données : voici comment être en règle pour 2018 | Drop : un outil rapide et sécurisé pour le partage de fichiers | Orange prêt à acquérir Business et Decision | Quel est l’impact de la technologie sur l’entreprise et les salariés | Chatbots : Qu’en pensent vraiment les marketeurs | Les enjeux du marketing mobile pour 2018 | Linux, maître absolu des supercalculateurs | 4 façons de vous former en étant salarié | Facebook et Universal signent un accord global afin que les utilisateurs puissent intégrer de la musique à leurs vidéos | Complot : le Bitcoin créé par la NSA pour détruire les monnaies | Ghost Browser : un navigateur pour les professionnels du web | Apple avoue réduire la vitesse des iPhone 6 pour préserver l'autonomie | Facebook accusé d’abus de position dominante à cause du bouton Like | L’emailing pour les nuls : 15 conseils et bonnes pratiques incontournables | Tout sur JDK 10 et la feuille de route Java | Comment faire une capture d’écran d’une page web en entier | Pourquoi les freelances doivent-ils facturer cher | Amazon devant la justice française pour abus vis à vis des vendeurs de sa marketplace | Facebook : la reconnaissance faciale pour lutter contre l’usurpation d’identité | Snapchat lance un programme d’accélération pour les startups européennes |

61 Visiteurs aujourd'hui

Abonnez-Vous

Email et RGPD : Ce qui va changer en 2018

82 Vues 2018-01-12 Email , RGPD Actualités et Informations

Email et RGPD : Ce qui va changer en 2018

En mai 2018 entrera en vigueur le fameux RGPD : le Règlement Européen sur la Protection des Données. Il vise avant tout à renforcer la protection des données personnelles des internautes.

De nombreux articles en ont déjà parlé et beaucoup imaginent que cette réglementation touchera de plein fouet les acteurs de l’email marketing français et leurs utilisateurs.

Sarbacane Software, leader français des solutions emailing, propose une infographie claire résumant les réels changements qui seront apportés par le RGPD et son implication pratique dans le domaine de l’emailing.

Email et RGPD : Ce qui va changer en 2018

RGPD et Emailing, ce qui va changer



L’infographie s’attarde en particulier sur le sujet du consentement préalable, qui est l’un des points cruciaux de cette nouvelle réglementation. Pour en illustrer les conséquences, cette infographie passe à la loupe deux de ses applications les plus concrètes dans le cadre de l’envoi de prospections commerciales : la création de compte et l’inscription à la newsletter. Deux tunnels de génération de leads qui sont utilisés par de nombreuses entreprises et qui seront encore davantage encadrés par le RGPD.

En partant de ces exemples, Sarbacane présente les pratiques qui ne seront plus possibles d’employer suite à la RGPD et par quoi les remplacer.

On constate par exemple qu’il ne sera plus possible de pré-cocher une case autorisant l’entreprise à envoyer des communications commerciales à l’utilisateur qui crée un compte. De même, inciter à l’inscription à une newsletter en promettant une offre promotionnelle sera interdit. Impossible donc de conditionner l’obtention d’une offre commerciale à l’inscription à un formulaire, ou encore de collecter des données non nécessaires à la finalité pour laquelle un formulaire est prévu.

Des sanctions lourdes en cas de non-respect du règlement



Comme toute réglementation, le RGPD sera accompagné de son lot de sanctions à l’encontre des entreprises qui n’en respectent pas les conditions.

Les amendes pourront s’élever à 4% du chiffre d’affaires international de l’entreprise en tort avec un plafonnement à 20 millions d’euros. Avec un tel dispositif, le parlement européen est bien décidé à mettre un terme au non-respect des données personnelles sur le web…


82 Vues 2018-01-12 Email , RGPD Actualités et Informations




Source


Articles Récentes




Aller à l'essentiel pour maitriser le Développement web

Cours de Développement Web en ligne par MEZGANI SAID

Actualités national et international

Trouve votre futur Métier

Trouve votre futur Métier

Articles Récentes